S’intéresser aux exploitations agricoles du XVIIIe au XXIe siècle

Un thème à explorer

Affichage plein écran Terrier de l’abbaye du Val, 1779-1788, ADVO, 44H5 - <p class="description">1779-1788, ADVO, 44H5.</p>

1779-1788, ADVO, 44H5.

Couvrant les XVIIIe et XIXe siècles, les travaux historiques déjà réalisés sur cette thématique portent sur un lieu précis ou dessinent un panorama général du territoire. Ils ont permis de montrer, qu’au fil des siècles, l’exploitation des terres a tenu une place notable dans la vie économique du département. Ce constat est toujours d’actualité. En 2010, les terres agricoles occupent encore 44% du territoire. Le département est en 2012 le premier producteur de fruits en Île-de-France. Ces éléments doivent être toutefois nuancés au regard de la population agricole, dont le chiffre a chuté de  plus de 50% en 30 ans, et des exploitations dont la taille et le rendement ont augmenté.

La difficulté de ce thème réside dans la constitution d’un corpus de recherche pertinent tant du point de vue chronologique que géographique. En effet, à des sources dispersées, s’ajoutent des sujets de recherche sans doute trop vastes : pratiques agricoles, structure et fonctionnement des exploitations, identité et patrimoine des exploitants, personnel agricole, chiffres d’affaires…


Des archives anciennes et modernes : l'échelle d'un domaine

Affichage plein écran Inventaire après-décès de Jean-Louis TROU, 26 Nivôse an V, ADVO, 2E11_274. - <p class="description">26 Nivôse an V, ADVO, 2E11_274.</p>

26 Nivôse an V, ADVO, 2E11_274.

Dans la société d’Ancien régime, les seules traces conservées apparaissent dans les inventaires et titres féodaux entre seigneurs et vassaux comme les terriers, les aveux mais aussi les censiers, les cueilloirs.

La page présentée ci-contre est extraite d’un terrier de l’abbaye du Val portant sur le terroir de Montarcy (Méry). Il se présente sous la forme d’un registre dans lequel sont consignés la description du bien – souvent des terres, vignes, friches – et l’identité des vassaux.

Le dépouillement de ces archives est long et peut paraître fastidieux. Il implique de posséder de bonnes bases en paléographie. Par ailleurs, la qualité des supports et leur état sanitaire conditionnent, malheureusement, l’accès à certains documents.

Les archives notariales avec les actes des ventes, les baux à ferme, mais surtout les inventaires après-décès sont complémentaires. Outre la description des biens matériels et des papiers, ces derniers comportent des informations portant sur l’activité des agriculteurs. Dans celui de Jean Louis Trou (voir ci-contre), on apprend qu’il cultive essentiellement du seigle et, dans un volume moindre, du froment, du blé et de la luzerne.


Les archives contemporaines : l'échelle nationale et territoriale

Affichage plein écran Questionnaire agricole de la commune d’Haravilliers, 1954, ADVO, 420W_6. - <p class="description">1954, ADVO, 420W_6.</p>

1954, ADVO, 420W_6.

L’ère contemporaine introduit un suivi des structures agricoles en deux volets : d’une part statistique avec des enquêtes nationales régulières (1954-2006), et d’autre part, territoriale notamment à travers le remembrement agricole (fin XIXe siècle-2008). Les données collectées sont très riches. Les enquêtes statistiques rassemblent, dans un dossier classé par commune, un état des terres (nature des cultures, fourrage, troupeau et basse-cour, localisation des parcelles dans et hors de la commune de résidence de l’exploitant), la composition de l’exploitation (salariés, membres de la famille), le recensement de l’outillage mécanique agricole et, plus rarement, des comptes rendus de visite ou d’entretien avec les exploitants.

Si la majorité des sources traite du foncier et de la production agricole, d’autres types de données intéressantes apparaissent dans les élections des représentants de la branche agricole ; le suivi et l’application du cadre réglementaire par la Préfecture ; le service vétérinaire pour le suivi sanitaire des cheptels ou encore l’Office national des forêts pour les espaces boisés.

Connaître ces sources archivistiques peut inspirer des sujets de recherche locale. Menés avec persévérance et patience ils peuvent se conjuguer avec d’autres réalisés à l’échelle de l’Ile-de-France ou d’une région limitrophe.

Alexandra Machado, Service des archives anciennes, modernes et privées
Archives départementales du Val-d'Oise
Septembre 2016

Pour aller plus loin

Fonds d’archives des Archives départementales du Val-d’Oise

  • Archives publiques ancienne et moderne : matrices cadastrales et plan des masses par culture (XVIIIe-XXe siècles) [série P] ; déclaration de vaine pâture (XIXe siècle) [13M] ; terriers et chartriers (XVIe-XVIIIe siècles) [séries H et E]
  • Archives publiques contemporaines : statistiques et recensement agricole (1954-2006) [120W, 420W, 591W, 626W, 627W, 655W, 705W, 706W, 1009W, 1565W, 1940W, 1941W 2045W] ; remembrement rural (fin XIXe siècle-2008) [878W, 2223W], archives de la Préfecture (1950-1981) [1Z, 359W, 504W, 541W], listes électorales professionnelles (1967-1968, 1983, 1979, 1994-2002) [347W, 913W, 1019W, 2372W]
  • Archives entrées par voie extraordinaire : terriers, chartriers, aveux, taxes féodales et ecclésiastiques, plans d’assolement, comptabilité agricole (XVIIe-XXe siècle) [série J].
  • Archives notariales (répertoires des notaires en partie consultable sur notre site) et archives communales déposées

Fonds d'autres services d’archives

  • Archives départementales des Yvelines et de l’ancienne Seine-et-Oise. Agriculture (XIXe siècle-1939) [13M]
  • Archives nationales. Agriculture (XVIIe-XIXe siècles) [F10]

Bibliographie

Ouvrages

MORICEAU, Jean-Marc,POSTEL-VINAY, Gilles, Fermes entreprise famille. Grande exploitation et changements agricoles. Les Chartier (XVIIe-XIXe siècles), Paris : Éditions de l’École des Hautes études en sciences sociales, 1992, 397 p. [BIB 8/3159]

HANTRAYE, Jacques,FARION, Vincent, Ascension de la famille Lambert de Cormeilles-en-Parisis (XVIIe-XIXe siècles). Les mutations de l'exploitation agricole et l'essor de l'activité plâtrière (1936-1882), Cormeilles-en-Parisis : Association des Amis de l'Ecomusée, tome 2, 2008, 56 p. [BIB D3744]

ALLEZARD, Danielle,LAMY, Lucienne, L’agriculture du Vexin français. Mémoire de maîtrise, 1970, 128 p. [BIB F259]

THIOLLET, Denise, L’agriculture dans le Val-d’Oise, 1981, non paginé. [BIB D557]

Articles

HERMENT, Laurent, « Mesurer les performances « céréalières » des petites exploitations du bassin parisien durant le premier XIXe siècle », Histoire & sociétés rurales. Monts : Association d’histoire des sociétés rurales, n°36, 2011, p 97-136. [BIB REV180/36/2011]

RAULT, Mélanie, « Propriété et exploitation rurale à Boissy-l'Aillerie de 1750 à 1789 », Mémoire de la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français. Pontoise : Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français, n°89, 2007, p 3-96. [BIB REV18/89/2007]

HYUNG-KEUN, Kim, « Le Vexin français de 1700-1850. La Production agricole », Mémoire de la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français. Pontoise : Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français, tome 81, 1998, p 5-97. [BIB REV18/80/1998]

BOZON, Michel, « Un habitat lié à l'exploitation agricole. Grandes fermes du Vexin français et du Pays de France avant 1950 », Monuments historiques. Paris : Caisse nationale des Monuments historiques,  n°129, 1983, p 13-17. [BIB REV90/129/1983]

TOURRET, Karine, « Les grandes fermes à l'épreuve de la modernité dans le Vexin », Mémoire de la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français. Pontoise : Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d’Oise et du Vexin français, tome 88, 2006, p 5-103. [BIB REV18/88/2006]

Sites internet

Chambre d’agriculture  : http://www.ile-de-france.chambagri.fr/notre-agriculture-ile-de-france-val-oise

Préfecture du Val-d’Oise  : http://www.val-doise.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-et-forets/AGRICULTURE/L-activite-agricole-en-Ile-de-France-et-en-Val-d-Oise



haut de page