Historique du service

Les Archives du Val-d'Oise ont été constituées en janvier 1968 à l'occasion de la création  du Val-d'Oise né en 1967 de la division de l'ancienne Seine-et-Oise en plusieurs départements (loi de réorganisation de la Région parisienne, 1964).


Historique de la Direction des Archives départementales du Val-d'Oise
IllustrationDateFait
 test-historique

Destruction de la Cité administrative à Pontoise (Val-d'Oise), 1989, © SDAVO, ARC89Z95500-03.

1968-1985 Installation du service des Archives à la cité administrative en charge également de la bibliothèque administrative de la préfecture.
 

La salle de lecture du centre de documentation de la préfecture, 1970, © ADVO.

1970 La bibliothèque administrative est réunie au service des relations publiques du préfet et forme ainsi l’embryon du centre de documentation administrative.
 

Plan du projet d'implantation à l'abbaye de Maubuisson (Val-d'Oise), 1976, © ADVO, 1790W 1.

1976 Après un premier programme jumelant le bâtiment de la Trésorerie générale et une tour des archives dans le nouveau quartier de la préfecture entre 1969 et 1974, un deuxième projet de nouvelle implantation voit le jour : installer les archives départementales dans les bâtiments de l’ancienne abbaye cistercienne de Maubuisson récemment acquise par le Département. Des fouilles y sont alors menées, mais la nappe phréatique étant trop proche, le projet est abandonné.
 

Centre de pré-archivage actuel, 2013, © ADVO.

1978

Un centre de pré-archivage est installé dans un des communs du château d’Osny. Il est ensuite déménagé au bâtiment Lemercier à Pontoise.

Il accueille les archives des services du Conseil général et de la Préfecture. Aujourd’hui, il est réservé aux archives du Conseil départemental tout comme un autre centre à La Palette.

 

Pose de la première pierre par N. Leroy, alors directrice des Archives, 1982, © ADVO, 2240W23 8.

1980-1985

Un terrain de 3 000 mest acquis par le Conseil départemental pour y implanter le service dans un bâtiment neuf en ville nouvelle. L’année suivante, Bernard Feypell et Edouard Zoltowski remportent le concours d’architecte.

Le bâtiment actuel est inauguré et une vingtaine de personnes y travaillent alors au côté de la Conservation des Antiquités et objets d’art et du Service du Pré-inventaire.
 Déménagement d'archives de Versailles, s.d., © ADVO.

 

1981-2004

Les fonds d'archives de l'ancienne Seine-et-Oise dévolues par les Archives départementales des Yvelines constituent les premières collections anciennes et modernes, en particulier : les registres paroissiaux et d'état civil, les minutes notariales, les listes électorales, les archives de l'enregistrement.

Les collections patrimoniales s'enrichissent au fil du temps de fonds privés et d'érudits locaux.

2013, © ADVO.

2002 La Conservation des Antiquités et objets d'art et le service du Pré-inventaire ayant été transformés, les Archives assurent désormais les missions de l’inventaire du patrimoine bâti.
 

La salle de lecture dans les années 80, © ADVO, 2240W122 b.

Depuis

Les versements d’archives d'administrations valdoisiennes ne cessent de croître, les acquisitions d’ouvrages et de périodiques continuent. Les bâtiments ont vu leurs espaces de stockage réaménagés passant de 2 km linéaires (kml) en 1968 à 26 kml en 2013. Si en 1989, les archives occupaient 7,4 kml, en 2012 elles en occupaient 23,5 kml, soit 74% des magasins.

 Aujourd’hui, une trentaine de personnes travaille à l’enrichissement des collections, à leur conservation et à leur communication. 



haut de page