Le livre à la plus belle reliure de la bibliothèque patrimoniale

En vacances avec la voiturette électrique Citadine ?

Test de la voiture Citadine, février 1975, 1532 W 4232ADVO

Voir toutes les images (1)

Une société avant-gardiste : Teilhol

Non, cette voiture électrique n’a pas été conçue en 1972 pour les vacanciers. Elle était pensée uniquement pour un usage urbain.


La société Teilhol, fondée en 1958 par le carrossier Raoul Teilhol, et basée à Ambert dans le Puy-de-Dôme, avait déjà des préoccupations environnementales. Les publicités vantaient les qualités de cette « micro-car » pour contrer les effets de la pollution sonore et aérienne : elle est dite « anti-pollution par excellence » et « conçue pour apaiser le bruit et la fureur de la circulation urbaine ».


R. Teilhol met son savoir-faire en matière de carrosserie légère en polyester au service de la Régie Renault pour qui sa société assemble les Rodéo, véhicules légers décapotables. Il s’associe avec la société Electricité de France (EDF) pour le moteur et avec la Régie Renault pour le design. Il met sur le marché cette voiturette sans permis en 1972. Présentée cette année-là au salon de l’automobile à Paris, et dans le sillage du premier choc pétrolier, sa diffusion restera pourtant extrêmement limitée et sa production sera arrêtée en 1978.

Une micro-voiture

De conception rudimentaire, stabilisée sur trois roues, elle offre la possibilité, en ouvrant une porte telle un hayon vitré, à deux personnes de prendre place à l’intérieur de l’habitacle. Le conducteur peut rouler à 25 ou 50 km /heure, selon la version choisie, gravir des pentes à 18% et a une autonomie de 75 à 100 km. Si la Citadine paraît légère, elle pèse quand même 610 kg dont 275 kg de batterie électrique !


Cette diapositive immortalise le test réalisé sur le chemin piéton devant la préfecture de Cergy-Pontoise en février 1975. La Citadine que l’on voit a été prêtée par EDF au personnel de l’établissement public d’aménagement de Cergy-Pontoise (EPA). Ici, Monsieur Biettry, responsable du matériel de bureau, et Solange Quesnel, chargée des relations publiques à l’EPA, ont pris place dans la voiturette. Le projet qui prévoyait de proposer cette « voiturette » en location n’a jamais vu le jour à Cergy-Pontoise.
A l’heure où de nombreux débats ont cours sur la voiture électrique, des collectionneurs de vielles voitures s’intéressent à cette Citadine.

Sylvie Dechavanne, service des Publics
Direction des Archives départementales du Val-d’Oise
Juillet 2023

 

Pour en savoir plus

Sitographie

https://lautomobileancienne.com/decouverte-teilhol-citadine-historique/ (26/06/2023)

https://www.leveil.fr/fix-saint-geneys-43320/actualites/une-teilhol-electrique-construite-a-moins-de-500-exemplaires-en-vente-chez-un-antiquaire_13933816/ (26/06/2023)