Notice descriptive

85 H 1 - Hôtel-dieu d'Argenteuil. 1634-1778

  • Hôtel-dieu d'Argenteuil.
  • Nom du producteur

    Hôtel-dieu (Argenteuil, Val-d'Oise, France)
  • Présentation du producteur

    A Argenteuil, l'existence d'une maison-Dieu semble avérée depuis le milieu du XIVe siècle. Aussi appelée Hôpital des pauvres passants, elle est tenue successivement par des moines hospitaliers de l'ordre des Billettes jusqu'en 1629 puis par des Augustins jusqu'en 1672 date à laquelle le roi réunit tous les biens des ordres hospitaliers à l'ordre de Notre-Dame du Mont Carmel et de Saint Lazare avant de les restituer en 1693.
    Or en 1634 Vincent de Paul crée la Confrérie de la Charité d'Argenteuil, association féminine chargée d'un établissement consacré aux pauvres malades de la paroisse. Cet établissement bénéficie d'une donation importante en 1674 de la part de René Coiffier, aumônier du roi, qui lui permet de s'installer sur les bords de Seine. Aussi en 1694, Louis XIV autorise-t-il par lettres patentes l'existence de l'hôpital à Argenteuil ; les biens des maladreries de Saint-Leu, et Saint Marc de Franconville (toutes deux attestées dès 1237) sont réunis à la Confrérie d'Argenteuil apportant des revenus conséquents.
    A la Révolution, l'hôpital devient hôpital-hospice civil.
    Le bâtiment des bords de Seine est désaffecté en 1929 au profit d'un établissement plus moderne inuauguré en 1932.

  • Modalités d'entrée

    Dévolution des Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise en 1987.

  • Contenu

    Les documents présentés ici sont très lacunaires par rapport à ce que peuvent conserver les Archives municipales d'Argenteuil qui ont collecté les archives directement auprès de l'hôpital héritier de l'hôtel-dieu. Ils concernent essentiellement la fusion des biens des anciennes maladreries de Saint-Leu et Franconville.

  • Modalités d'accès

    Délai de communicabilité réglementaire : conformément à l’article L213-2 du Code du patrimoine.

    Restrictions d’accès liées à l’état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Modalités de reproduction

    Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Sources complémentaires de même provenance

    Archives municipales d'Argenteuil

    Voir Inventaire des archives hospitalières,  Argenteuil, 1963 [ADVO BIB INV95ARG4]

  • Sources complémentaires de même thématique

    Archives départementales du Val-d'Oise

    5 H - Prieuré des Augustins d'Argenteuil
    5 H 1 - Gestion de l'hôpital d'Argenteuil par les Augustins (1617-1629).

    Série X - Assistance
    1 X 3 - Hôpital-hospice d'Argenteuil : comptes moraux administratifs (1859-1886).
    1 X 16 - Hôpital-hospice d'Argenteuil : budgets et comptes de gestion (1873-1931).
    1 X 30-33 - Hôpital-hospice d'Argenteuil : affaires diverses (an XI-1881).

  • Bibliographie

    ACCART, Jean-Philippe, "L' histoire hospitalière d'Argenteuil De saint Vincent de Paul à l'informatique",  Vivre en Val-d'Oise, n° 13, 01/04/1992, p. 55-61 [ADVO BIB Rev161]
    D'un hôpital à l'autre,  exposition réalisée par la Ville d'Argenteuil, du 15 septembre au 16 novembre 2007 [ADVO BIB D3521]
    CHEVALIER, E. Notice sur l'hospice d'Argenteuil, St-Denis : A. Moulin, 1859, pp. 185-203.
    LEMOINE, Henri, La série H aux Archives départementales de Seine-et-Oise, Corbeil : imprimerie Creté, 1941 et 1942 (2 fascicules).
    VAQUIER, André, Le Droit pour Franconville-la-Garenne à un lit à l'hôpital d'Argenteuil, 1960 [ADVO BIB D1845].

Pour aller plus loin

Les formulaires de recherche :