Notice descriptive

2 H 1 à 15 - Abbaye d'Hérivaux. 1160-1791

  • Abbaye d'Hérivaux.
  • Nom du producteur
    Abbaye d'Hérivaux (Luzarches, Val-d'Oise, France)
  • Présentation du producteur

    La fondation de l’abbaye remonte à 1140 quand Ascelin dit l’Ermite, seigneur de Marly-la-ville, choisit de se retirer dans un vallon boisé près de Luzarches. Une église et des bâtiments conventuels sont édifiés à partir de 1160. La communauté suit la règle des chanoines de Saint Augustin et est rattachée jusqu’en 1234 à l’abbaye Saint-Victor de Paris.
    Tout au long du Moyen-Age, l’abbaye prospère touchant les bénéfices des cures de Marly, Fosses et Bellefontaine, de deux prieurés et profitant de nombreuses donations. Elle possède également une grande partie de la forêt de Coye jusqu’à son rachat par le prince de Condé en 1716. La période moderne est marquée par des dérives dans la vie abbatiale et la mauvaise gestion. L’église est reconstruite en 1735.
    A la Révolution, l’abbaye est vendue en 1792. L’homme politique et écrivain Benjamin Constant (1767-1830) la rachète en 1795 comme résidence de campagne et fait démolir l’ensemble des bâtiments, à l’exception de la ferme avec sa grange dimière et du pavillon des hôtes du logis abbatial. La grande dimière est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1998. Les autres bâtiments, communs et château, ont été construits aux XIXe et XXe siècles. L’ancien moulin se trouve en retrait sur le ru de la Flache.

  • Historique de la conservation

    Les archives ont fait l'objet d'un premier classement par l'archiviste de Seine-et-Oise : LEMOINE, Henri, Inventaire sommaire des Archives départementales de Seine-et-Oise antérieures à 1790, Archives ecclésiastiques, série H, Corbeil : imprimerie Crété, 1944 [ADVO, INV 78 H]. 

  • Modalités d'entrée

    Dévolution des Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise en 1987.

  • Contenu

    Les archives, plutôt complètes, couvrent toute l'histoire de l'établissement, de sa fondation jusqu'à la dispersion de la communauté à la Révolution. Elles rendent en particulier compte de sa richesse foncière dans les actuels départements du Val-d'Oise et de l'Oise au travers de donations, titres de propriété, baux, procédures et comptes. Les documents figurés sont rares mais on signalera en particulier un plan des bâtiments de l'abbaye du XVIIIe siècle (2 H 8 (2)).

  • Mode de classement

    Le travail de classement de ce fonds s'est inscrit dans une démarche peu courante d'archiviste-historien en 2016, ce qui explique le niveau extrêmement détaillé de description, tant des documents que des sceaux associés, au regard du volume conservé. Le résultat en est un instrument de recherche riche mais trop long pour être intégré tel quel à la base de données des Archives départementales du Val-d'Oise : aussi a-t-il était simplifié et le détail reporté dans une annexe. Les documents du Moyen-Age ont fait l'objet d'une description plus fouillée.
    L'inventaire des archives de l'abbaye dressé à la toute fin du XVIIIe siècle (2 H 1, cf. transcription en annexe) et celui d'Henri Lemoine au XXe siècle ont servi utilement à pointer les documents et à les reclasser. Les cotes des Archives départementales des Yvelines ont été très largement conservées. Pour autant afin de faciliter le repérage des documents, des numéros de dossiers ont été rajoutés et, quand une recotation s'est imposée, l'ancienne cote a été systématiquement mentionnée.
    Pour des raisons de conservation, certaines pièces scellées parmi les mieux conservées ont été extraites et cotées de manière individuelle.

  • Modalités d'accès

    Délai de communicabilité réglementaire : conformément à l’article L213-2 du Code du patrimoine.

    Restrictions d’accès liées à l’état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Modalités de reproduction

    Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Sources complémentaires de même thématique

    Archives nationales

    Z/1J/530 - Visite par Pierre Quirot des bâtiments de l'abbaye de Notre-Dame d'Hérivaux à Marly-la-Ville (1717)

    F/19/611/B - Dossier 4, pièce n° 22. Procès-verbal d'inventaire des biens de l'abbaye royale d'Hérivaux, paroisse de Luzarches (14 avril 1790).

  • Bibliographie

    Perrin, Bernard, Les derniers jours de l'abbaye génovéfaine d'Hérivaux (1790-1792) [ADVO REV 9/50/1943]
    Depoin, Joseph, Hérivaux (canton de Luzarches) Notes historiques et archéologiques, Imprimerie Cerf et Cie., 1894, 26 p. [ADVO BIB D2095]
    Ducos Jean, Ducos Gilberte, Contribution à l'histoire de la commune de Fosses, le village, l'église Saint-Etienne, l'abbaye d'Hérivaux, C.G.H.F.M., 2004, 112 p. [ADVO BIB D2927]
    Candele, Anne, « L'abbaye d'Hérivaux, aux XIIe et XIIIe siècles : étude économique », Comptes rendus et mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Senlis, Senlis, Imprimeries réunies de Senlis,? 1973-1974, p. 21-44.

Documents
Abbaye d'Hérivaux (1160-1791)
(1 vue)
Abbaye d'Hérivaux (1160-1791)
(1 vue)

Pour aller plus loin

Les formulaires de recherche :