Notice descriptive

68 H 1 à 23 - Couvent de bénédictines anglaises de Pontoise. 1635-1790

  • Couvent de bénédictines anglaises de Pontoise.
  • Nom du producteur
    Couvent de bénédictines anglaises (Pontoise, Val-d'Oise, France)
  • Présentation du producteur

    Les Bénédictines anglaises originaires du couvent de la Grâce-Dieu dans le comté de Leicester, quittent l'Angleterre victimes des persécutions de la reine Elisabeth Ier contre les catholiques Elles passent d'abord par Bruxelles (1599), puis Gand (1623) et Boulogne-sur-Mer (1652) avant de s'installer à Pontoise en 1659 à l'invitation de leur compatriote Lord Montaigu, abbé commendataire de l'abbaye de Saint-Martin. L'accueil de la municipalité est toutefois mitigée : le maire et les échevins spéficient en effet que les religieuses ne seraient jamais plus de 40, qu'elles ne seraient aucunement à charge à la ville et qu'elle retourneraient en Angleterre dès la fin des persécutions.
    La première abbesse est Anne Christine Forster (1617?-1661), fille de Richard Forster trésorier de la reine Henriette d'Angleterre lequel fournit les fonds pour acquérir le premier bâtiment du monastère. Le couvent est installé dans le faubourg Saint-Martin. L'église édifiée vers 1672 est dédiée à la Conception de la Vierge. Le couvent bénéficie d'un fort soutien financier de deux cousins germains : Jacques II Stuart (1633-1701), roi d'Angleterre, et Louis XIV. Il péréclite néanmoins au XVIIIe siècle faute de recrutement : en 1768, on ne compte plus que 10 religieuses et 7 soeurs converses. Criblé de dettes, le couvent est finalement supprimé en 1786 et les dernières religieuses sont dispersées. En 1791 les bâtiments sont saisis et vendus comme biens nationaux pour être lotis ; l'église est démolie.
    Sur les 130 ans d'existence du couvent, on recense 134 religieuses et 373 pensionnaires anglaises.

  • Modalités d'entrée

    Dévolution des Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise en 1987.  Certaines cotes originelles ont été dédoublées pour des raisons de conservation matérielles. Ainsi 70H 7/1 est devenu 70H 7, 11, 12 et 13 ; 70H 7/2 est devenu 70H 14 à 18 ; 70H 8 est devenu 70H 8 et 19 ; 70H 9/1 est devenu 70H 9 ; 70H 9/2 est devenu 70H 20 ; 70H 10 est devenu 7H 10, 21, 22 et 23. Enfin deux pièces scellées ont été recotées : 68H 7(2) est devenu 68H 13(1) et 68H 7(3) est devenu 68H 13(2).

  • Contenu

    Les archives de cette institution religieuse ont fait l'objet d'un inventaire en 1763 (68H 1) qui permettent de pointer les documents parvenus jusqu'à nous. On ne déplore au final que peu de pertes.
    On peut ainsi suivre très précisément les origines et la composition de la communauté au travers de registres de vêtures, de professions de foi, d'obituaire et de correspondance, mais aussi son quotidien avec une série de factures très complètes pour les XVIIe et XVIIIe siècles.

     

  • Accroissements

    Fonds clos.

  • Modalités d'accès

    Délai de communicabilité réglementaire : conformément à l’article L213-2 du Code du patrimoine.

    Restrictions d’accès liées à l’état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Modalités de reproduction

    Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

    A

  • Sources complémentaires de même provenance

    Couvent bénédictin de Douai Abbey à Woolhampton Berkshire

  • Sources complémentaires de même thématique

    Archives départementales du Val-d'Oise

    Grand vicariat et officialité de Pontoise
    G 151 - Bénédictines anglaises de Pontoise. – Examens préalables aux professions de foi (1716-1779). Liste nominative de la communauté (1699 – 1789). Suppression du monastère et désacralisation de la chapelle (1786-1787). Liste des revenus et état des messes de fondation (1786-1787).

    Dossiers de préinventaire du Conseil départemental du Val-d'Oise
    2511 W 4651 - Maison dite "Le Clos des Anglaises", 40 rue Saint Martin (1977) [http://archives.valdoise.fr/ark:/18127/588933.670822]

  • Bibliographie

    CHAUSSY, Yves, Les Bénédictins anglais réfugiés en France au XVIIe siècle 1611-1669, Paris : Lethielleux [ADVO BIB 8/708]
    DUPAQUIER, Jacques, "Enquête sur les couvents de femmes du grand vicariat de Pontoise au XVIIIe siècle", Mémoires de la société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d'Oise et du Vexin, n° 87, 2005, p. 215-236 [ADVO BIB REV 18]
    DUPAQUIER, Robert, "Visite guidée du Clos des Anglaises à Pontoise", Amis du Vexin français, n° 75, avril 2020, p. 60-67.
    GRIMBERT, Jacques, "Histoire du clos des Anglaises à Pontoise", Mémoires de la société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d'Oise et du Vexin, n° 81, 1998, p. 276-387 [ADVO BIB REV 18] [en annexe : état nominatif des religieuses].
    LEMOINE, Henri, La série H aux Archives départementales de Seine-et-Oise, Corbeil : imprimerie Creté, 1941 et 1942 (2 fascicules).