Notice descriptive

43 H 1 à 20 - Abbaye de Royaumont. 1648-1788

  • Abbaye de Royaumont.
  • Nom du producteur

    Abbaye de Royaumont (Asnières-sur-Oise, Val-d'Oise, France)
  • Présentation du producteur

    Les cisterciens

    Grand rival de l'ordre de Cluny, l'ordre de Citeaux voulut rénover la vie monastique et revenir aux sources c'est à dire à l'application stricte de la règle de saint Benoît. Il connut un énorme succès et une influence exceptionnelle au XIIe siècle. En 1119 fut rédigée la fameuse charte de Charité qui imposait la pauvreté complète. Une décadence amorcée au milieu du XIVe siècle amena la réforme des Feuillants et des Trappistes. La Commission des réguliers au XVIIIe siècle n'ordonna aucune suppression de monastères cisterciens.
    (source : Archives départementales des Yvelines).

    Abbaye cistercienne de Royaumont

    L’abbaye de Royaumont est fondée en 1228 par le roi saint Louis. Dès le XIIIe siècle, elle connaît  une grande importance et compte de nombreux moines. Cependant, elle se trouve affaiblie par la guerre de Cent Ans. A la Révolution, elle est déclarée, comme de nombreuses autres abbayes, bien national et mise aux enchères en 1791. A la suite de sa vente, l’église est détruite et l’abbaye est transformée en fabrique de coton jusqu’en 1863. L’abbaye ne retrouve sa vocation première qu’en 1869 lorsqu’elle accueille les religieuses de la Sainte-Famille de Bordeaux qui la restaurent dans un style néo-gothique. Lors de la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, les religieuses doivent quitter l’abbaye qui est rachetée par Jules Gouïn qui poursuit la restauration des bâtiments. Lors de la Première Guerre mondiale, les lieux servent d’hôpital militaire. Le 15 mai 1938, Henry Gouïn inaugure le Foyer de Royaumont. Dans sa continuité, la Fondation de Royaumont pour les progrès des sciences de l’Homme est créée en 1964. Elle organise aujourd’hui de nombreuses rencontres et séminaires.  

  • Historique de la conservation

    Selon l'inventaire des titres d'origine, coté 43 H 1 à 4, le chartrier devait être bien plus important que ce qui a finalement été conservé.

  • Modalités d'entrée

    Dévolution des Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise en 1987, à l'exception d'un cahier de partage des biens (1702-1704) coté 43H 16 qui a été extrait d’un lot de pièces concernant l’abbaye de Beaupré donné aux Archives de l’Oise par les Archives de la Meurthe-et-Moselle le 30 mars 1956 (extrait de la collection Buvignier-Cloüet ?).
    Les cotes originelles des Archives départementales des Yvelines ont été conservées, à l'exception de la cote 43H 15, dédoublée pour des raisons de conservation matérielle et de description, et recotée en 43H 15, 18, 19 et 20.

  • Contenu

    Les documents concernent principalement la gestion du temporel au XVIIIe siècle.

     

  • Modalités d'accès

    Délai de communicabilité réglementaire : conformément à l’article L213-2 du Code du patrimoine.

    Restrictions d’accès liées à l’état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Modalités de reproduction

    Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Sources complémentaires de même provenance

    Archives départementales du Val-d'Oise

    3 E 10 28 - Abbaye de Royaumont : sépultures des religieux (1751-1780) [http://archives.valdoise.fr/ark:/18127/vta520327a33096c]

  • Sources complémentaires de même thématique

    Archives départementales du Val-d'Oise

    Dossiers de préinventaire du Conseil départemental du Val-d'Oise
    2511 W 322 - Abbaye de Royaumont : - ancienne église abbatiale, cloître, palais abbatial, documentation (1984-1985) [http://archives.valdoise.fr/ark:/18127/584604.661715]

    Commission des antiquités et des arts de Seine-et-Oise
    2 F 270-278 Dossiers photographiques (fin XIXe-début XXe siècle)

    Archives départementales des Yvelines et de l'ancienne Seine-et-Oise
    3 Q Séquestre révolutionnaire des biens ecclésiastiques : dossiers individuels, 1790-1822
    3 Q 4 Abbaye de Royaumont (1790-1795). - Vente des biens, enlèvement des objets précieux. Inventaire des registres, titres et papiers (1790).

    Fondation Royaumont
    La fondation conserve ses propres archives, surtout depuis le XXe siècle au moment où l'abbaye devient propriété de la famille Gouin.

    Archives nationales (voir http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/web/guest/salle-des-inventaires-virtuelle)
    Monuments historiques (cartons). Titre II : Copies de chartes.
    K//165-K//222 - 9 - Abbaye de Royaumont (3 pièces) (1132-1398)

    Agence générale du Clergé
    G/8/1-G/8/783,G/8/*/1-G/8/*/2856 - G/8/733 - Transcriptions de titres concernant les diocèses et communautés religieuses dont abbaye de Royaumont (diocèse de Beauvais)

    Comité d'instruction publique (1791-an IV)
    D/XXXVIII/1-D/XXXVIII/5 - Dossier 72 - Lettre de la municipalité d'Asnières sur le mausolée du comte d'Harcourt, provenant de l'abbaye de Royaumont. 3 ventôse an III (22 février 1795)

    Minutier central
    Plusieurs actes concernant des abbés de Royaumont ont été décrits individuellement.

  • Bibliographie

    LAUER, Philippe, L' Abbaye de Royaumont, Caen : H. Delesque, 1908 [ADVO BIB 8/3231]
    LEMOINE, Henri, La série H aux Archives départementales de Seine-et-Oise, Corbeil : imprimerie Creté, 1941 et 1942 (2 fascicules).
    WORONOFF, Denis, BELHOSTE, Jean-François, EPAUD Frédéric, Royaumont au XIXe siècle les métamorphoses d'une abbaye, [s.l.] : Editions Créaphis, 2008 [ADVO BIB 8/5250]

Pour aller plus loin

Les formulaires de recherche :