Notice descriptive

1978 W 130 à 132, 249 à 253, 408 à 414, 471 à 474, 531 à 554, 579 à 1177 - Cadastre rénové, périmètre du centre des impôts fonciers de Cergy-Pontoise Vexin, communes de Labbeville à Wy-dit-Joli-Village : calques-clichés d'édition. 1931-2002

  • Cadastre rénové, périmètre du centre des impôts fonciers de Cergy-Pontoise Vexin, communes de Labbeville à Wy-dit-Joli-Village : calques-clichés d'édition.
  • Nom du producteur

    Val d'Oise. Centre des impôts fonciers Cergy Pontoise Vexin (Cergy)
  • Présentation du producteur

    Direction départementale des services fiscaux

    Fonctions et activités

    Les services fiscaux sont chargés d'asseoir, de contrôler et pour partie de recouvrer les impôts perçus pour le compte de l'Etat, des collectivités locales ainsi que les taxes au profit de divers organismes publics ou semi-public. Ils déterminent à ce titre les bases d'imposition et calculent le montant de l'impôt, ils contrôlent les déclarations déposées, recouvrent la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et les droits d'enregistrement et de timbre. Ils assurent également la mise à jour du plan et de la documentation cadastrale, les évaluations immobilières et la gestion du domaine de l'Etat, la publication des actes ayant trait à des immeubles (Enregistrement) et la délivrance de renseignements les concernant (Conservation des hypothèques).

    Textes de référence

    Décret n°2000-738 du 1 août 2000 relatif à l'organisation des services déconcentrés de la direction générale des impôts

    du 16 juin 2009 relatif aux services déconcentrés de la direction générale des finances publiques.

    Direction départementale des services fiscaux du Val-d'Oise

    Histoire et ressort

    Une première réorganisation des services fiscaux est intervenue en 1969 créant une direction départementale des services fiscaux et des services à compétence locale à savoir des circonscriptions des impôts (Argenteuil, Ermont, Pontoise, Garges-lès-Gonesse, Saint-Leu-la-Forêt) comprenant centre(s) des impôts et des recette(s) principale(s), des centres des impôts fonciers et des conservations des hypothèques situés à Cergy, Ermont, Saint-Leu-la-Forêt.

    Une seconde réorganisation est intervenue en 2010 issue de la fusion au niveau national entre la direction générale des impôts et direction générale de la comptabilité publique. Ainsi la direction départementale des finances publiques du Val-d’Oise (DDFIP), instituée le 3 novembre 2010, procède de la fusion de la trésorerie générale du Val-d’Oise et de la direction des services fiscaux de ce même département. Cette fusion a donné naissance à de nouvelles structures de proximité remplaçant les anciennes circonscriptions des impôts, soit pour le Val-d'Oise, création de 11 services impôts des particuliers (SIP), 11 services impôts des entreprises (SIE), 2 centres des impôts fonciers et du cadastre et 4 services de publicité foncière.

    Centres départementaux des impôts fonciers

    La gestion des impôts fonciers est restée centralisée à Pontoise jusqu’en 1978, puis se répartit entre trois centres départementaux des impôts fonciers (CDIF) : Cergy Pontoise Vexin, Ermont Plaine de France, et Saint-Leu-la-Forêt rebaptisé ensuite Vallée de Montmorency. Le mouvement s’inverse en 2002 avec la création du Service des impôts fonciers (SIF) d’Ermont qui regroupe les trois CDIF, avant de les fusionner officiellement et de formaliser un Pôle de topographie et de gestion cadastrale (PTGC) en 2013. Enfin, le SIF rebaptisé Service départemental des impôts fonciers (SDIF) est transféré à Cergy en 2016, que le PTGC rejoint en 2019.

  • Modalités d'entrée

    Versement entré le 22 mai 2007.

  • Contenu

    Etat de la présente collection sur l’ensemble du versement

    Cette collection de calques-clichés d'édition provient du centre des impôts fonciers de Cergy-Pontoise Vexin dont le ressort couvre 111 communes, soit 60% de l’ensemble des communes du département. Elle se positionne chronologiquement entre deux collections de plans-minutes de conservation : elle fait suite aux versements cotés 2666 W et 2668 W, au périmètre départemental, et précède le versement coté 1977 W, au même ressort de Cergy-Pontoise Vexin. Les données cadastrales recueillies correspondent à un état du territoire entre 1982 et 2002 (cumul des dates les plus récentes, qui sont généralement les dates d’édition), cependant, les dates-extrêmes indiquées à chaque niveau (feuille cadastrale, commune, ensemble de la collection) sont prises dans une acceptation plus large : elles tiennent compte des dates des différentes opérations cadastrales qui peuvent remonter jusqu’au début de la rénovation en 1930, jusqu’aux plus récentes en 2002 (cumul de toutes les dates, sauf celles faisant référence au cadastre napoléonien).

    D’une manière générale, le calque-cliché est un plan de sauvegarde du plan-minute, une version interne provisoire utilisée en cas d’usure trop forte de ce dernier, réutilisable à la demande des mises à jour et permettant donc plusieurs éditions. Physiquement, les deux types sont imprimés sur support polyester mais ils se distinguent facilement : tandis que le plan-minute, destiné à être diffusé, résulte d’une impression uniforme sur un plastique rigide, le calque-cliché est imprimé sur un plastique plus souple et supporte de nombreux éléments normalisés ajoutés (cartouche d’identification, datation, topographie) qui risquent de se décoller à chaque manipulation. Ce caractère provisoire et son réemploi expliquent sa fragilité, mais aussi une fiabilité moindre par rapport au plan-minute qu’il faut donc privilégier.

    On peut considérer la présente collection et celle du 1977 W comme jumelles : il s’agit de deux versions, datées identiquement, dont l’une est préparatoire à l’autre, mais qui représentent dans les trois-quarts des cas un état distinct. La présente version donne un état intermédiaire postérieur à la date, variable, de création du plan-minute, tandis que la version cotée en 1977 W, plan-minute proprement-dit, donne un état figé en 2003. C’est en effet à cette date que les plans alors en validité ont été scannés dans le cadre du projet national du Plan cadastral informatisé (PCI), première étape de la dématérialisation du cadastre.

    Les feuilles concernent tous les types de rénovation.

    Le nommage des sections se limite à leur immatriculation : l’usage des toponymes a disparu à ce niveau.

    Les cas d’acquisition foncière entre communes, qui reconfigurent leur territoire, sont mentionnés.

  • Accroissements

    Fonds clos.

  • Mode de classement

    Les plans ont été classés par commune avec en tête le tableau d’assemblage puis les feuilles de section (à lettre simple puis à lettre double) et enfin, la feuille cadastrale unique ou multiple numérotée.

  • Modalités d'accès

    Délai de communicabilité réglementaire : conformément à l’article L213-2 du Code du patrimoine.

    Restrictions d’accès liées à l’état matériel des documents : conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Modalités de reproduction

    Conformément au règlement de la salle de lecture en vigueur.

  • Sources complémentaires de même provenance

    Archives départementales du Val-d'Oise

    - 2668 W : plans-minutes de conservation (1930-1994), périmètre départemental : copies papier du Service départemental de l’Inventaire.

    - E-DEPOT, série 1 G : présence de plans rénovés dans quelques communes : Ableiges, Le Bellay-en-Vexin, Montreuil-sur-Epte, Villaines-sous-Bois, Villiers-le-Sec.

    Autres sources graphiques :

    - 2343 W : plans et études du remembrement urbain (1891-1960) de la Direction départementale de l’équipement (associations syndicales).1981W 1-197 - Plans de reconstruction après la Seconde Guerre mondiale 1941-19661981W 1-197 - Plans de reconstruction après la Seconde Guerre mondiale 1941-19661981W 1-197 - Plans de reconstruction après la Seconde Guerre mondiale 1941-1966

    - 2386 W : plans du remembrement rural et forestier (1940-1990) de la Direction départementale de l'agriculture et de la forêt.

    - 1981 W : plans de la Reconstruction (1941-1966) de la Direction départementale de la construction : 64 communes concernées. 

  • Sources complémentaires de même thématique

    Archives départementales du Val-d'Oise

    Plans cadastraux de la Direction départementale des contributions directes et du cadastre de la Seine-et-Oise, périmètre départemental :

    - 3 P : plans-minutes du cadastre parcellaire napoléonien (1812-1852), exemplaire préfectoral

    Plans cadastraux de la Direction des services fiscaux du Val-d'Oise, périmètre départemental :

    - 2666 W : plans-minutes de conservation (1930-1985), tirages papier

    Plans cadastraux du périmètre du centre des impôts fonciers de Cergy-Pontoise Vexin :

    - 1977 W : plans-minutes de conservation (1982-2005), polyester donnant un état figé en 2003

    - 2656 W : plans-minutes de conservation (1982-2005), version numérique partielle des plans cotés 1977 W

    Plans cadastraux du périmètre du centre des impôts fonciers d’Ermont Plaine de France :

    - 2657 W : plans-minutes de conservation (1983-2001), version numérique seule donnant un état figé en 2003

    Plans cadastraux du périmètre du centre des impôts fonciers d’Ermont Vallée de Montmorency :

    - 2709 W : plans-minutes de conservation (1983-1998), version numérique seule donnant un état figé en 2003

    Service départemental d’archéologie du Val d’Oise (SDAVO)

    - collection interne du cadastre rénové : une base de données est accessible sur revodoc.valdoise.fr par un filtre typologique (cartes). Cette base est à ce jour partielle et ne dispose pas d’un niveau de détail suffisant (datation partielle ou manquante) permettant la comparaison avec nos instruments de recherche.

  • Bibliographie

    - LAVIGNE, Stéphane, Le cadastre en France, Paris : Presse universitaire de France, 1996. Coll. Que sais-je ? [BIB E1030].

    - MAURIN, André, Guide pratique de cadastre. Aix-en-Provence : Editions Edilaix, 2009. Coll. Point de droit [BIB 8/5409].