Vidéo : Les archives pour comprendre l'Histoire

Vidéo de 3.31 mn d'une visite de scolaires aux Archives

[Des élèves d'une classe de 1ère entrent dans la salle du service éducatif et sont accueillis par un enseignant-relais travaillant aux Archives départementales. Les élèves s’assoient.]

François Hervé : « Bienvenue aux Archives départementales du Val-d’Oise. Nous sommes ici dans un établissement qui est un établissement public où se trouvent les archives. Alors est-ce que vous avez quelques notions, est-ce que vous savez ce que peuvent être des archives. Par exemple, vous avez tous un carnet de correspondance. Est-ce que c’est  une archive pour vous ? Celui de cette année, non, mais celui que vous aviez en 6e. Oui, c’est une archive. ».

Christiane Delhez, enseignante venue avec sa classe est interviewée dans le hall : « J’emmène mes élèves aux Archives parce que je pense que c’est important qu’ils connaissent ce lieu. On évoque souvent les archives en cours, et là ils voient concrètement ce que sont les archives, quelles sont les conditions de conservation et ils voient aussi que c’est une administration, un lieu de travail, un lieu de patrimoine qui leur appartient et donc même si ils ne vont pas revenir tout de suite, et bien c’est des petites graines qui sont semées et désormais ils savent que les archives existent ».

[Les élèves rentrent dans une pièce avec des rayonnages accompagnés par Sophie Delinge, médiatrice aux Archives départementales] : « On va aller découvrir la bibliothèque. Alors je vous laisse explorer et après je vous explique comment on range les documents. C’est pas formel, on leur montre que les archives ce ne sont pas les documents poussiéreux et historiques forcément. On montre que ce sont des  documents qui sont produits dans l’exercice d’une fonction ».

Sophie Delinge est interviewée dans le hall : « On montre son intérêt historique et scientifique et je fais la promotion de tous les métiers des gens d’ici, c'est-à-dire bibliothécaire… On a un atelier de restauration aussi que l’on fait visiter. Je montre les métiers, vraiment la réalité de notre métier qui est assez mal connue ».

[Pendant ce temps, les élèves ont changé de salle pour entrer dans la salle de médiation et la caméra balaie une étagère sur laquelle sont rangées des boîtes de différentes tailles et matériaux.]

Sophie Delinge : « Alors, le but de cette salle c’est de vous montrer la diversité des supports d’archives. C'est-à-dire que vous avez vu qu’il y avait des bulletins d’élection, Vous avez vu qu’il y avait des registres, qu’il y avait un parchemin ici. Vous avez vu des cartes postales, vous avez vu des photos, des articles de journaux… Qu’est-ce que vous avez vu ? Des plans anciens, des affiches. Vous voyez un petit peu, tout cela ce sont des supports différents pour des documents ».

Christiane Delhez interviewée dans le hall : « La visite aux Archives est un prolongement du cours. L’an dernier, nous étions venus pour une séquence consacrée aux répercutions de la Guerre d’Algérie dans le Val-d’Oise. Donc, il s’agissait d’enrichir, de donner un peu de chair à cette histoire à partir d’exemples locaux. Et cette année, au contraire, c’est en géographie que je lance le cours en travaillant sur la base de loisirs de Cergy. ll s’agit d’illustrer un aménagement dans un territoire de proximité. Et ce territoire, ils le connaissent puisqu’ils y vivent et puis surtout ils y étudient ».

[Pendant ce temps là, la caméra balaie la vitrine consacrée à la base de loisirs en salle de médiation : documents papiers, maquette.

Les élèves sont de retour dans la salle du service éducatif et le professeur-relais leur distribue un atelier pédagogique à partir duquel travailler.]

Christiane Delhez de poursuivre : « Et la base de loisirs a un aspect un petit peu plus plaisant qui permet de réfléchir aux transformations de la ville ».

Sophie Delinge interviewée dans le hall : « On est là pour leur montrer l’apport des archives dans l’Histoire. C’est-à-dire de croiser des sources différentes et d'aboutir à une vérité historique, et de travailler en rapport avec leurs thèmes de l’Education nationale. Donc là, par exemple, ce qu’on a fait aujourd’hui, le travail sur la base de loisirs de Cergy avait pour but de montrer comment à partir de documents d’archives - de cartes postales, d’affiches - on a pu donc recréer ce qui s’est fait il y a quarante ans, dans quel objectif, dans quel état d’esprit on a donc construit cette ville nouvelle ».

Voix de Christiane Delhez : « Nous allons maintenant travailler après cette promenade extrêmement agréable grâce à Sophie. Nous allons la remercier ».

Voix des élèves : « Merci Sophie, merci beaucoup ».



haut de page