Bibliothèque patrimoniale

Un complément à l'étude d'archives

Affichage plein écran  - <p class="description">© ADVO, 2013.</p>

© ADVO, 2013.

La bibliothèque des Archives départementale est une bibliothèque historique et administrative. Elle met à votre disposition plus de 200 000 notices d'ouvrages et de périodiques (journaux, revues).
 
Elle détient plus de : 
  • 50 000 documents (monographies, brochures, mémoires universitaires, dictionnaires, documents de littérature grise, CD et DVD) ;
  • 800 titres de périodiques (quotidiens, périodiques de presse ancienne locale et de presse actuelle, bulletins municipaux et de sociétés savantes, journaux locaux, publications officielles et administratives).
Les articles des périodiques comme la collection complète de Vivre en Val-d'Oise, des bulletins de sociétés savantes et municipaux ont été et sont toujours dépouillés, facilitant leur repérage dans le catalogue en ligne sur le site Internet des Archives départementales avant de venir les consulter en salle de lecture.
 
La presse locale ancienne est progressivement numérisée et mise en ligne avec la possibilité de faire une recherche de mots directement dans les pages via le formulaire "Rechercher en mode texte".
 
Tous les documents sont consultables en salle de lecture. Les documents de moins de 30 ans peuvent être prêtés à tout lecteur d'une bibliothèque valdoisienne affiliée au réseau Révodoc (portail des bibliothèques du Val-d'Oise) 
 
Pour compléter ses collections lacunaires, la bibliothèque accepte des dons de publications tels que des ouvrages, des revues ou des journaux locaux en collections complètes ou partielles. Vous pouvez télécharger et compléter le formulaire de dons ci-joint et nous l'envoyer à l'adresse suivante :  archives.publics@valdoise.fr
 

Pour en savoir plus :


Une vidéo pour mieux connaître la bibliothèque patrimoniale

Val-d’Oise News : L’actualité vidéo du Conseil Général

Archives départementales

Entre présent et passé : La bibliothèque des archives départementales

La bibliothèque patrimoniale, c’est cent trente mille notices d’ouvrages et de périodiques.

Chaque année, elle est enrichie par plusieurs centaines d’ouvrages et plus de mille numéros de revues et journaux. Le fonds est composé de livres d’histoire, de géographie, de religion, d’art, de sciences humaines et surtout d’ouvrages relatifs au territoire du Val-d’Oise. Riche de près de trente mille ouvrages, le plus ancien remonte à 1514. La bibliothèque dispose de cinq cent quarante cinq livres anciens, c'est-à-dire antérieurs à 1811, dont une bonne partie provient du fonds donné par les époux Vasseur-Loiseaux.

Une étudiante donne son point de vue en salle de lecture des Archives départementales : « La bibliothèque des Archives est intéressante à la fois pour des aspects historiques et aussi pour des aspects géographiques avec notamment l’évolution du Val-d’Oise et l’histoire des grands ensembles. C’est essentiellement local et c’est ça qui est intéressant pour les étudiants qui souhaitent faire des recherches sur le Val-d’Oise. »

La bibliothèque gère aussi des inventaires, dictionnaires, encyclopédies, mémoires universitaires, DVD et CDrom. La bibliothèque gère également des documents administratifs comme la collection du Journal officiel, des réponses ministérielles, des recueils d’actes administratifs et des délibérations du Conseil général. Les Archives départementales reçoivent également les bulletins municipaux des communes du Val-d’Oise qui sont conservés à la bibliothèque. Elle relance régulièrement des communes afin de disposer de collections complètes. La bibliothèque patrimoniale gère aussi une centaine d’abonnements actifs de périodiques locaux et nationaux sur près de cinq cents titres. Elle conserve une importante collection de presse ancienne comme Le Progrès de Seine-et-Oise, Le Journal d’Argenteuil et L’Echo Pontoisien. Le fonds est enrichi par des achats de livres anciens repérés dans des catalogues et des librairies anciennes ou sur Internet.

La consultation des ouvrages et de la presse se fait essentiellement en salle de lecture. Seuls les ouvrages édités ces trente dernières années peuvent faire l’objet d’un prêt à domicile via RéVOdoc. RéVOdoc est un réseau de bibliothèques du Val-d’Oise qui met en commun leurs catalogues bibliographiques en ligne pour permettre à chaque lecteur inscrit dans sa bibliothèque d’emprunter des ouvrages provenant d’autres bibliothèques.

Témoignage d’un usager de RéVOdoc dans une médiathèque [celle de Goussainville] :
« Bonjour.
Bonjour, je viens voir si vous avez mon RéVOdoc.
Oui.
Ça parle de la cathédrale de Beauvais, par Monsieur Erland-Brandenburg.
Voilà c’est parfait !
En fait, j’utilise RéVOdoc, car c’est un moyen d’ouverture assez exceptionnel. On choisit un document ou un auteur et on essaye de le faire parler avec le RéVOdoc. A partir de l’auteur, par exemple, on peut avoir un récapitulatif de son œuvre, une bibliographie etc… Après on cible un titre, et là, il y a une sélection qui s’opère en informatique et qui choisit l’établissement. Donc, à partir du moment où vous avez un fond de recherche type RéVOdoc et que vous aboutissez sur des sites comme les Archives départementales, bien sur, ça élargit encore davantage ».

La bibliothèque patrimoniale enrichit ses collections lors de dons. Dernièrement elle a reçu en don une collection de l’hebdomadaire Le Miroir de 1914 à 1918. 

Témoignage d’un donateur à son domicile : « J’ai eu du mal d’abord à m’en débarrasser, parce qu’il faut le dire comme ça. C’est quelque chose qui vient de ma famille, de ma grand-mère, et qui a été conservé tantôt chez mes parents et aujourd’hui chez moi. Et, j’ai peur que dans le futur… C’est quand même des documents historiques, j’aimerais que ça puisse être conservé parfaitement et que ça puisse être utilisé, surtout utilisé, par des gens qui puissent faire des recherches ou autres. C’est quelque chose d’important ». 

Il est aussi possible d’effectuer des recherches d’ouvrages sur le site Internet des Archives départementales.

Remerciements :

Cécile Bernard, Monsieur Navarre, Monsieur Mennehoud, la médiathèque François Mauriac de Goussainville et son personnel.

Avec la voix de Jocelyne Le Corre. 

Réalisation Philippe Lhomel.

Conseil général du Val-d’Oise / Archives départementales / 2014.



haut de page