Thème - Trésors de bibliothèque

Le plus vieil ouvrage de la bibliothèque date de 1514

Une page du Catalogus sanctorum et gestorum..., 1514, ADVO, BIB 4/1007.

L'ex-libris de l'ouvrage, 1514, ADVO, BIB 4/1007.

La marque du libraire, 1514, ADVO, BIB 4/1007.

Un post-incunable du 9 décembre 1514

Le titre complet de cet ouvrage en latin est « Catalogus sanctorum et gestorum eorum ex diversis voluminibus collectus : editus a reverendissimo in christo patre domino Petro de natalibus de Venetiis dei gratia episcopo Equilino ». L’auteur, Pietro de Natalibus (1330?-1406), était un évêque et un hagiographe vénitien dont l'ouvrage fut publié pour la première fois en 1493 sous la forme d'un incunable – c'est-à-dire un imprimé sous presse à l'aide de caractères mobiles fondus en métal ; avant 1501 –, technique de l'imprimerie naissante. Le terme vient du latin incunabulum (berceau). L'édition conservée aux Archives départementales du Val-d'Oise en a les caractéristiques.

La page de titre, imprimée en rouge, est décorée d'une fleur de lys, marque du libraire florentin Lucantonio Giunta (1457-1538) dont Jacques Sacon (1497-1529) était l’imprimeur lyonnais préféré. Un colophon, note de fin d'ouvrage, précise l’auteur, le titre, l'éditeur, la date et le lieu d’édition.

Ce catalogue des saints, de 242 pages en onze cahiers foliotés, présente un texte sur deux colonnes de soixante-huit lignes en police de caractères Textura reproduisant la typographie gothique couramment employée pour les textes liturgiques. Le texte commence par un incipit (ici commence) et finit par un explicit (ici finit). Entre les deux, l’auteur rapporte la vie des saints : personnages de l’Ancien et du Nouveau Testament, auteurs ecclésiastiques, empereurs ayant favorisé le christianisme, héros légendaires et martyrs. En fin de volume, figure une table alphabétique de tous les noms cités.

Le texte est illustré de plus d’une centaine de vignettes gravées sur bois représentant des scénettes de la vie de certains personnages, quelques fois répétées, et de lettrines ornées de motifs floraux.

Un ex-libris de Monsieur Lugol

Ce livre comporte un ex-libris (des livres de), petite vignette collée sur le contre plat du livre, armorié au nom de son possesseur M. Lugol  : « D'azur à un chevron d'or accompagné de deux étoiles d'argent, d'un coq en chef et d'une ancre en pointe ». Les bibliophiles tenaient à personnaliser chacun des livres qui composaient leur bibliothèque en y apposant  leur ex-libris

La marque des Giunta, libraires-imprimeurs à travers l’Europe

Natif de Florence, Lucantonio Giunta s’établit à Venise où il commence à travailler comme papetier puis comme libraire en 1489 avant d’ouvrir son imprimerie en 1499. Il étend son activité vers les principales places fortes du marché du livre en Europe dont à Lyon où plusieurs membres de sa famille se sont installés.

Un imprimeur-libraire lyonnais : Jacques Sacon

Jacques Sacon, aussi connu sous les noms Saccon, Sachonus, Zachonus, Zacconi, Zacchoni ou Zachon est un imprimeur-libraire né à Romano dans le Piémont italien. Il s’établit à Lyon vers 1496 où il exerce dès 1498. L’ouvrage le plus ancien portant son nom est daté du 28 juin 1498 : la Sultifera Navis (La nef des Fous) de Sébastien Brant. Il était l'un des plus riches imprimeurs de Lyon. On connaît trois cent huit livres imprimés par lui. Sa devise est « Precium non vile laboru- virtus beatos efficit » (Le prix de nos peines n’est pas sans valeur – La vertu fait la félicité). Ce maître typographe est mort aux environs de 1530.

Une édition rare

La Bibliothèque nationale de France conservent deux autres exemplaires de cette même édition (http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32479477n ; http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb324794780). Les modalités d'entrée dans les collections départementales sont malheureusement inconnues : soit un achat chez un libraire de livre ancien ou lors d’une vente aux enchères, soit un don fait par un particulier.

Christine Blazic, Service des Publics
Archives départementales du Val-d’Oise
Mars 2017

LE SUJET VOUS INTERESSE ?

Bibliographie

BARBIER, Frédéric, Histoire du livre. Paris : Armand Colin, 2000, 368 p. [BIB 8/4316]
FEBVRE, Lucien, MARTIN, Henri-Jean, L’apparition du livre. Paris : Albin Michel, 1971, 3ème édition, 544 p. [BIB E426]
BLUM, André, Les origines du livre à gravures en France : les incunables typographiques. Bruxelles : Editions G. Van Oest, 1928, 100 p.-77 pl. [BIB F20]
BLUM, André, Les primitifs de la gravure sur bois. Paris : Librairie Grind, 1956, 61 p.- 34 pl. [BIB JBH331]
AIGRAIN, René, L’hagiographie, ses sources, ses méthodes, son histoire. Paris : Bloud et Gay, 1953, 415 p. [BIB VL8/460]

Sitographie

http://classes.bnf.fr/livre/arret/histoire-du-livre/imprimerie/02.htm (au 13 mars 2017) 

Voir toutes les images (3)