Zoom sur un document

La culture pour tous et par tous ! au cœur de l'action du Département du Val-d'Oise

Inauguration de l'abbaye de Maubuisson, 5 novembre 1987, ADVO, 1918W. P. Salvi, président du Conseil général, J.- P. Lachenaud, président de la Commission des affaires culturelles et A. Chauvin, ancien président du Conseil général à l'nauguration de l'abbaye de Maubuisson, 5 novembre 1987, ADVO, 1918W.

Un département en quête d'identité

Né le 4 octobre 1967, lors de la première assemblée départementale du Conseil général, suite  à la scission du département de Seine-et-Oise, le Val-d’Oise célèbre cette année ses cinquante ans. Il était à l’origine « un de ces nouveaux départements qui n'a pas d'image », comme en témoigne Gilbert Carrère, ancien préfet du Val-d’Oise, interviewé à l’occasion des 40 ans du département. Selon lui, à son arrivée en 1974, les gens ne connaissaient que peu de chose sur ce département, d’autant plus que le découpage ancien s’imposait encore dans les esprits. Vu de l'extérieur, le Val-d’Oise paraissait n’être qu’un territoire sans culture ni unité. Jean-Philippe Lachenaud, président de la Commission des affaires culturelles du Val-d’Oise, parle même d’un sentiment de « désert culturel » par rapport à Paris.

Il paraît alors nécessaire de fournir au nouveau département une identité propre en valorisant son histoire et sa culture. Une véritable politique d’action culturelle se met en place dans un contexte de décentralisation, accompagné au début des années 1970 par la création de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). Le patrimoine, au cœur de l’action politique, permet alors de donner une identité à ce nouveau territoire. 

Trois hommes : une même passion pour le patrimoine

Cette volonté de donner une identité au département est portée principalement par les trois personnalités politiques réunies sur la photographie de l’inauguration de l’abbaye de Maubuisson (Val-d’Oise), le 5 novembre 1987.

Pierre Salvi, président du Conseil général depuis 1976, sur la gauche, est en présence de son prédécesseur, Adolphe Chauvin, sur la droite de l’image. La présence conjointe de ces deux hommes met en lumière la continuité de l’action culturelle du Conseil général. Au centre, Jean-Philippe Lachenaud devenu, dès son arrivée au Conseil général en 1982, premier président de la Commission des affaires culturelles tout juste créée, participe, à leurs côtés, à la définition d’une politique départementale culturelle. Il incite le Conseil général à adopter un ensemble de projets dont des restaurations de monuments historiques, de petites églises et du patrimoine rural. Outre la restauration de l’abbaye de Maubuisson (Val-d’Oise), il fait restaurer l’abbaye de Royaumont (Val-d’Oise) et acheter le château d'Auvers-sur-Oise (Val-d’Oise) pour y installer un musée dédié aux impressionnistes. Dans l’élaboration de cette politique, la Charte culturelle signée en 1976, favorise l’action culturelle du département.

Développer la dimension historique et culturelle du Val-d'Oise : l'exemple de Maubuisson

L’objectif de la charte culturelle était de mettre en avant la dimension historique du Val-d’Oise en faisant revivre un monument ancien à l’abandon. L’Abbaye de Maubuisson, ancienne abbaye cistercienne royale fondée par Blanche de Castille en 1236, est en effet un édifice classé au titre des Monuments historiques depuis 1947. Le Département acquiert en 1978 et 1979 les bâtiments de cette abbaye afin d'y loger les Archives départementales. Le projet est finalement abandonné en raison de problèmes d’humidité  révélés par une campagne de fouilles archéologiques. Suite à des travaux de restauration, elle devient un centre culturel départemental inauguré en 1987. Aujourd'hui, l'abbaye abrite des expositions d’art contemporain et fête donc ses trente ans d’ouverture au public.

Laura Antunes Pereira, Estelle Boucé, Elise Chaudun, Audrey Denis-Bosio, Marion Godreau, Dimitri Gonod, Emilie Laffitte-Louisou, Mélaine Laurenceau, Manon Monteil, Tiffanie Pitot, Anaïs Pontoparia, Célia Remacle. 3e année de licence d’histoire et géographie (2016-2017), « parcours patrimoine » à l’Université de Cergy-Pontoise.

Janvier 2018.

LE SUJET VOUS INTERESSE ?

Bibliographie

Charte culturelle entre le département du Val d’Oise et l’Etat, [s. l.], [s. n.], 1976, 7 pages. [BIB D813]

L'invention du Val d’Oise - 1920-2000 naissance d'un département, Conseil Général du Val-d’Oise, 2001, 398 p. [BIB E1208]

RONDREUX, Magali, BLACHON, Jérôme, CARRERE, Gilbert, Archives départementales du Val d’Oise, 1967-2007, 40 ans du Conseil général du Val-d'Oise entretien de Monsieur Gilbert Carrère, Archives départementales du Val d’Oise, [s. l.] : [s. n.], 2007, 162 p. [BIB 3708]

RONDREUX, Magali, COUDENE, Yvette, Archives départementales du Val-d’Oise, 1967-2007, 40 ans du Conseil général du Val-d'Oise entretien de Madame Yvette Coudène, Archives départementales du Val-d’Oise, [s. l.] : [s. n.], 2007, 84 p. [BIB 3705]

RONDREUX, Magali, LACHENAUD, Jean-Philippe, Archives départementales du Val-d’Oise, 1967-2007, 40 ans du Conseil général du Val-d'Oise entretien de Monsieur Jean-Philippe Lachenaud, Archives départementales du Val-d’Oise, [s. l.] : [s. n.], 2007, 66 p, [BIB 3710]

RONDREUX, Magali, THORAVAL, Joël, Archives départementales du Val-d’Oise, 1967-2007, 40 ans du Conseil général du Val-d'Oise entretien de Monsieur Joël Thoraval, Archives départementales du Val-d’Oise, [s. l.] : [s. n.], 2007, 48 p. [BIB 3704]

Voir toutes les images (2)