Actualités Offre culturelle Jeux En coulisses En salle de lecture Vivre entre le front et Paris : la Grande Guerre dans l'actuel Val-d'Oise Espace étudiants Ressources en ligne Connaître ma commune Boîte à outils Demandes de documents administratifs (payantes) Inventaire du patrimoine Au fil des fonds Mon classeur Je travaille en commune Je suis un notaire Je suis une administration Je suis un particulier, une association, une entreprise Informations générales Ateliers pédagogiques Pistes de recherche locale Concours national de la Résistance et de la Déportation Résidence artistique, concours, festival Formations

1939-1945 dans le Val-d'Oise

Cette frise chronologique interactive vous invite à naviguer dans l’histoire de la Seconde guerre mondiale sur le territoire valdoisien à partir des archives conservées dans nos murs. Elle retrace des faits historiques nationaux mais surtout locaux. En raison de l’Occupation et de la censure – surtout sur la presse – qui est pratiquée ainsi que des idéologies diverses qui s’affrontent, les archives sont complexes d’utilisation car elles livrent des éléments parfois contradictoires. Le département de Seine-et-Oise ayant été divisé ultérieurement, des documents des communes actuelles du Val-d’Oise peuvent être conservés aux Archives départementales des Yvelines. Cette galerie sera enrichie au fur et à mesure des fonds d'archives collectés.

Contexte historique 

Pour comprendre les causes de ce conflit, il faut remonter à la fin de la Première Guerre mondiale en 1918. L’Allemagne est perdante et les pays vainqueurs composés de l’Angleterre, des Etats-Unis, de la France et de l’Italie, la punissent. L'Allemagne doit alors de nombreuses sommes d’argent et doit rendre les régions françaises conquises après la guerre de 1870 : l’Alsace et une partie de la Lorraine.

Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler (1889-1945) arrive au pouvoir en Allemagne, il est nommé chancelier du Reich. Il a pour ambition de conquérir de nouveaux territoires européens en usant d’une politique agressive et il n’a jamais admis la défaite de l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. En 1938, il annexe l’Autriche lors de l’Anschluss. L’Allemagne noue ensuite des alliances avec l’Italie et le Japon. Les pays démocratiques européens ne se manifestant pas, Hitler annexe les Sudètes (après la conférence de Munich de 1938) puis envahit la Pologne le 1er septembre 1939 après avoir signé en août 1939 le pacte germano-soviétique, pacte de non-agression entre l’URSS communiste et l’Allemagne nazie.

Le 3 septembre 1939, l’Angleterre et la France déclarent la guerre à l’Allemagne. A ce conflit s’ajoutent progressivement des pays qui ne font pas partie de l’Europe comme le Japon ou les Etats-Unis. Le conflit devient alors une guerre mondiale.

La France est envahie en mai 1940 par l’armée allemande et l’armistice est signé en juin 1940 par le gouvernement du maréchal Pétain (1856-1951), alors que le général de Gaulle (1890-1970) appelle, lui, le 18 juin 1940 à continuer la guerre. La France est alors occupée et se trouve dans une situation complexe avec différents groupes qui s’affrontent : les occupants allemands, ceux qui font confiance au maréchal Pétain, ceux qui suivent le général de Gaulle, les résistants, les collaborationnistes et les communistes…

Le Val-d’Oise territoire occupé

L’Ile-de-France, région capitale, est fortement touchée par le conflit de la Seconde Guerre mondiale. Toute la partie nord-ouest de la France qu’on nomme alors le front intérieur est fortement touchée pendant les années d’occupation par l’ennemi. La rencontre forcée entre les Valdoisiens et les occupants allemands rend les relations complexes. De nombreux maréchaux et généraux du Reich s’installent dans les plus beaux domaines du secteur trouvant les lieux bucoliques.

Le Val-d’Oise est créé en 1968, son territoire étant auparavant inclus dans le département de Seine-et-Oise qui couvre toute la partie occidentale de la région parisienne. C’est un département encore en grande partie rural, qui a comme principale activité l’agriculture. Aujourd’hui, les 184 communes qui le composent portent des traces de la Seconde Guerre mondiale.

Le Val-d’Oise comptait cinq camps d’internement : 222e compagnie de travailleurs étrangers de Persan-Beaumont, le camp de Baillet-en-France, le camp d’Aincourt, le centre d’Argenteuil et la prison de Pontoise. Il comptait aussi sept lieux d'accueil temporaires pour enfants orphelins et familles juives fuyant l'occupant : La Châtaigneraie, la Villa Helvétia, Renouveau et la Petite Colonie à Montmorency, les Tourelles et Soisy à Soisy-sous-Montmorency,  et la Villa la Chesnaie à Eaubonne.

Après la guerre, dix-huit Valdoisiens ont été déclarés Justes parmi les nations pour avoir sauvé des Juifs en risquant leur vie.

Juliette Epain, Service des publics
Archives départementales du Val-d'Oise
Juin 2020

 

Bibliographie

CÉRÉ, Roger, La Seconde Guerre mondiale. Paris : PUF, s. d, 127 p. [BIB E 45]

DE MIJOLLA, France, La Seine-et-Oise (Essonne, Val-d’Oise, Yvelines, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) dans la guerre 1939-1945. Le Coteau : Editions Horvath, 1989, 192 p. [BIB 8/2819]

DUCOS, Jean, 1939-1947, l’invasion, la Résistance, la Libération, la vie dans notre région. S. l. : Cercle de généalogie et d’histoire de Fosses-Marly, [2007], 141 p. [BIB D 3504]

DURAND, Yves, La France dans la deuxième Guerre mondiale 1939-1945. Paris : Armand Colin, 2007, 192 pages. [BIB 8/5254]

LOCHMANN, Xavier, 1939-1945. Un département dans la guerre. Amiens : Archives départementales de la Somme, 1997, 91 p. [BIB D 1179]

LOUIS, Thomas, Documents sur la guerre de 1939-1940. Paris : Aux armes de France, 1941, 197 p. [BIB VLE 428]

Petite documentation concernant les guerres 1914-1918 et 1939-1945 dans le Val-d'Oise. S. l. : s. n, s. d. [BIB D779] 

QUELLIEN, Jean, Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Rennes : Edilarge S.A. - Editions Ouest-France,1995, 385 p. [BIB 8/3633]

RENOULT, Bruno, 1944 Guerre en Ile-de-France, la préparation. s. l. : s. n.,1, 2006, 221 p. [BIB D 3414]

RENOULT, Bruno, WEST James, Visiteurs du Vexin 1940-1944. L'étrange histoire du Vexin sous l'OccupationVillarceaux, La Roche-Guyon, Pontoise, Magny, Mantes, le QG de Rommel. Résistance et collaboration. s. l. : s. n.,2011, 208 p. [BIB 8/5614]

RENOULT, Bruno, PEUCELLE, Nicolas, Visiteurs du Vexin 1944-1946. L'Epuration : La Bataille du Vexin. Les combats de la libération. L'Odyssée de la Marquise. L’Épuration. S. l. : s. n., 4, 2013, 253 p. [BIB 8/5841]

RENOULT, Bruno, HAVELANGE, Geneviève, La bataille du Vexin 1944-2004, mémorial des combats de la libération. Magnanville : Bruno Renoult, 2004, 256 et 336 p. (2 tomes). [BIB 4/1773]

 

Fonds d'archives

Archives publiques :

Services de l’Etat, notamment cabinet du sous-préfet [Z]

Archives communales déposées. [E-dépôt]

Archives privées :

Petits fonds [1 J]

Commission des Antiquités et des arts de Seine-et-Oise [2F]

Collections iconographiques :

Cartes postales XIXe-XXe siècles [30 Fi]

Affiches XVIIIe-XXIe siècles [17 Fi]

 

Sitothèque (avril 2020)

Anonymes, Justes et persécutés durant la période nazie dans les communes de France

La ligne Chauvineau secteur de L'Isle-Adam. Aux défenseurs du passage de l’Oise à L’Isle-Adam, 13e DI et 264e RI, combats des 11-12-13 juin 1940

Herododet.net 27 novembre 1942 : la flotte française se saborde à Toulon

Netmarine.net le sabordage de la flotte

Histoire-image.org Le procès de Nuremberg

Superprof ressources Les moments forts du conflit 40-45

Education.Francetv.fr la libération de Paris

Education.Francetv.fr démarrage de la Deuxième Guerre mondiale

 



Frise chronologique locale 1939-1945